H comme hériter ou pas

document personnel

Nous continuons avec ma branche maternelle, cette fois avec Anne Brochet, la femme de François Etienne Rimbert (sujet de ma lettre F), et son père, Luc.

Luc Brochet, boulanger, décède le 30 novembre 1817 à Ancenis. Il a 76 ans. Son épouse Françoise Breton lui survit jusqu’en 1825.

Quelques mois après le décès de Luc, ses deux filles accompagnées de leurs maris respectifs, comparaissent devant le tribunal civil de première instance à Ancenis.

Retranscription du document en ma possession (extrait de registre du greffe du tribunal civil de première instance):

L’an mil huit cent dix huit, le vingt sept mai, à deux de l’après midi. Au Greffe et devant nous René-Alexandre Chetou fils commis greffier du tribunal Civil de première instance séant à Ancenis, troisième arrondissement du Département de la Loire inférieure.

Sont comparus Jeanne Brochet et André Branger, son mari qui l’autorise, le dit Branger, marinier, demeurant avec sa dite épouse, rue du Château de la ville d’Acenis, Anne Brochet et François Rimbert, boulanger, son mari qui l’autorise, demeurant ensemble rue du Pigeon de la dite ville d’Ancenis, assistés de maître Alexandre Levaillant, leur avoué, lesquelles dites femmes Branger et Rimbert, autorisées comme dit et, ont déclaré renoncer purement et simplement à la succession de feu Luc Brochet, leur père, décédé en cette ville, il y a quelques mois. Les comparants ont affirmé n’avoir détourné ni fait détourner, aucun objet de cette succession. Ils déclarent, en conséquence, s’en tenir à leur qualité de créancier de la même succession, pour exercer leurs droits contre qui il appartiendra et comme ils l’entendront, pourquoi ils font toute réserve à cet égard.

De tout quoi ils ont requis le présent acte que nous avons rapporté sous leurs seings, à l’exception du sieur Rimbert qui a déclaré ne savoir signer, celui du dit maître Levaillant et le notre, après lecture, les dits jour, mois et an. La minute est signée Anne Brochet, André Branger, Jeanne Brochet, Levaillant et Chetou fils.

Je ne sais pas si Luc avait eu d’autres enfants qui auraient accepté la succession, ou si son épouse a dû supporter ses dettes. Il faut que je creuse plus de ce côté-là.

Luc Brochet ca 1741-1817
|
Anne Brochet 1773-1834
|
Jean Rimbert 1809-1871
|
Jean Baptiste Rimbert 1847-1919
|
Lucien André Rimbert 1888
|
Mon grand-père
|
Ma mère
|
Moi


Une réflexion sur “H comme hériter ou pas

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s