B comme Bianca ou Blanche Boissart

Portrait de Mademoiselle Bianca par Edouard Vienot

Chez mes grand-parents maternels, il y avait ce tableau d’une jeune femme en costume qui m’intriguait beaucoup. Ma grand-mère m’avait dit qu’il s’agissait de « Cousine Bianca », sans plus de précisions. La seule chose qu’elle savait, c’est que la dame du tableau était une comédienne.

Des années plus tard, je décidai de me lancer dans la résolution du mystère « Bianca ». Grâce à une recherche sur internet, j’ai trouvé des informations sur une « Mademoiselle Bianca », actrice au Vaudeville puis à la Comédie Française. Il s’agissait bien de la même personne, la ressemblance avec le portrait ne pouvait pas tromper. Quelques articles anciens me donnèrent son véritable nom: Félicité Célina Boissart, ainsi qu’une date et un lieu de naissance probables.

Avec ses informations, je suis allée chercher son acte de naissance sur le site des Archives Départementales du Nord. Félicité Célina Boissart est née le 6 septembre 1841 à Valenciennes, de Charlemagne Joseph Boissart, journalier, et Antoinette Eléonore Piquette.

Ces patronymes n’apparaissaient pas du tout dans ma généalogie, il fallait que je creuse un peu plus pour trouver la connexion avec mes ancêtres, s’il y en avait bien une. J’ai donc cherché les frères ou sœurs de Bianca. Elle a eu 3 frères: Charlemagne Frédéric, son frère aîné, né le 22 août 1838 à Valenciennes, Adolphe Eugène qui n’a pas survécu, et enfin Emile, né en 1861 dont je ne connais pas le lieu de naissance.

J’étais bloquée car je ne savais toujours pas comment rattacher Bianca et ses frères à mon arbre. Finalement, c’est en faisant des recherches sur l’ascendance de la mère de ma grand-mère que j’ai fini par trouver. Marie Gentils était née à Neuilly-sur-Marne, et je connaissais les noms de ses parents: Alexandre Amédée Gentils et Marie Françoise Philomène Oréal. C’est en consultant les tables décennales de Neuilly-sur-Marne disponibles sur le site des Archives Départementales des Yvelines que j’ai trouvé le mariage d’une Florence Jeanne Marie Oréal avec un Frédéric Alfred Boissart. Enfin!! Le lien avec Bianca était là.

Frédéric Alfred Boissart était le neveu de Bianca, le fils de son frère aîné Charlemagne Frédéric et de Stéphanie Caroline Reynaud. J’ai pu confirmer par la suite, que Florence Oréal était bien la petite sœur de mon arrière-grand-mère Marie Oréal, en recoupant des informations trouvées sur geneanet, qui sont vérifiées maintenant que les archives de Seine-Saint-Denis sont en ligne.

Le mystère de la « cousine » Bianca était résolu!

Parcours de Bianca:

  • 1841: Naissance à Valenciennes le 6 septembre
  • date inconnue: Revues de Roger de Beauvoir
  • date inconnue: Revues à Bruxelles
  • vers 1864: Vaudeville
  • 1872: 11 mars, Bianca devient la marraine de Paul Léautaud
  • 1872: 25 septembre, Pensionnaire à la Comédie Française
  • 1884: Départ de la Comédie Française
  • Vers 1886-1893: marraine des enfants de Réjane
  • 1888: Bianca se retire de la scène
  • 1912: Décès le 1er février à Paris, inhumation au cimetière de Montmartre

Anecdote amusante, il y a quelques années, j’ai trouvé un carnet dont la couverture était illustré par une affiche de la Comédie Française, et quel bonheur d’y découvrir le nom de Bianca (elle jouait Justine dans « Le mari à la campagne » le dimanche 26 avril 1874)! Evidemment, je l’ai acheté et il me sert de petit carnet de généalogie.


6 réflexions sur “B comme Bianca ou Blanche Boissart

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s